Chef de projet digital Freelance : avantages vs inconvénients

Chef de projet digital Freelance : avantages vs inconvénients

Temps de lecture: 
4

Être indépendant peut attirer de nombreuses personnes : une liberté totale, pas de patron pour vous embêter, la possibilité de pouvoir organiser son emploi du temps comme bon vous semble ou de travailler d’où vous voulez… De nombreuses personnes abandonnent le salariat et leur poste fixe et rassurant pour devenir chef de projet digital freelance. Alors, est-ce vraiment une bonne idée ? Quels sont les avantages et les inconvénients à tout plaquer pour se lancer à son compte ? Nous vous disons tout sur la condition de freelance. À vous après de décider si cela vous semble judicieux ou non !

1- Les faux-semblants de la condition de freelance

Beaucoup croient que devenir freelance, c’est une liberté totale assurée : plus de patron, plus de contraintes, plus d’horaires, plus de personnes qui nous crient dessus si on n’est pas dans les temps, des projets qui nous plaisent, le confort de travail, le refus de dossiers qui sont contre vos principes et beaucoup d’argent à la fin du mois !!! Mais ces croyances ne sont pas forcément réalistes. Loin de là parfois même !

2- Les inconvénients à devenir freelance

Un marché overbooké

Le marché des freelances est malheureusement assez chargé, surtout dans le milieu du digital. Beaucoup de professionnels se sont en effet tournés vers l’indépendance pour commencer leur activité sans avoir de compte à régler à personne. En terme de concurrence, vous avez donc le choix. Difficile alors de trouver des clients quand vous lancez votre propre agence digitale.

Un travail à faible valeur ajoutée

Par ailleurs, le travail des freelances est souvent mal considéré et estimé à une faible valeur ajoutée. Les clients jugent par conséquent devoir payer les tâches demandées à un tarif peu élevé. Ne croyez donc pas que vous pourrez tout de suite imposer des tarifs corrects, voire satisfaisants à vos clients. Vous devrez alors effectuer un démarchage client permanent, afin de pouvoir trouver de nouveaux contrats et pouvoir imposer vos tarifs.

Un freelance = un commercial

Eh oui, quand on est freelance, il faut savoir vendre son travail, présenter ses compétences, montrer sa plus-value, et ce, sans arrêt ! Pensez donc à vous mettre en avant et à insister sur vos qualifications professionnelles car, plus vous aurez de clients (ponctuels et récurrents), plus facilement vous pourrez en refuser, choisir vos missions et imposer vos tarifs. Un freelance doit donc réfléchir à une stratégie commerciale, mais aussi marketing et de communication, ainsi qu’à un modèle économique viable qui pourra perdurer.

3- Les avantages à devenir freelance

Organiser son temps de travail

Un Freelance est libre d’organiser son travail comme il le chante. Il peut donc parfaitement se lever tard s’il le souhaite et favoriser le travail le soir et la nuit ou partir à la salle de sport l’après-midi par exemple. Nul besoin non plus de bien s’habiller ! Et si vous parvenez à trouver de nombreux clients et à être payé correctement, pourquoi ne pas seulement travailler cinq heures par jour ?

Ne pas avoir à faire à des collègues désagréables

Vous en avez marre des jugements incessants de vos collègues de travail, des regards désapprobateurs de votre supérieur quand vous arrivez en retard à votre bureau, des commentaires quand vous partez du travail plus tôt… Si vous devenez indépendant, vous en aurez fini avec tous ces désagréments. Vous n’aurez ainsi plus de comptes à rendre à personne. Vous ne serez plus que le seul maitre de votre destin !

Un travail jamais ennuyant

Eh oui, être à son compte signifie renouveler sans arrêt ses clients. Parce que même si vous parvenez à trouver des clients réguliers, la plupart du temps, il s’agira de clients différents, avec des problématiques différentes. Pas le temps donc de s’ennuyer ! Et, si vous êtes multi-casquettes et que vous avez plusieurs cordes à votre arc, profitez-en ! Intellectuellement, vous aurez donc beaucoup à faire. Déployez vos compétences et stimulez vos neurones pour avoir le travail parfait qui répondra à vos attentes !

4- Être freelance, est-ce vraiment obtenir de l’argent facile ?

Il est très difficile de définir une moyenne du tarif journalier d’un freelance. Cela dépendra de vos compétences, vos qualifications, votre expérience passée, mais aussi la façon dont vous parvenez à vendre vos compétences. Seulement voilà, même si vous parvenez à fixer un tarif journalier élevé, il vous faudra également penser aux cotisations sociales à verser, aux jours non travaillés, à vos congés qui ne seront pas payés, à votre retraite à anticiper… tout un tas de versements que vous donne normalement votre patron ou votre régime de retraite, mais que vous devriez désormais compter dans votre tarif journalier. Et nous ne vous parlons même pas de vos autres dépenses : location de bureaux, achat de matériels… Anticipez donc les charges et autres frais à payer pour fixer un tarif juste.

Vous avez maintenant toutes les clés en main pour prendre votre décision. Alors oseriez-vous sauter le pas et devenir freelance ?

D'AUTRES ARTICLES TROP COOL !

Si votre cœur de métier concerne le marketing ou le digital, vous avez très probablement déjà vécu ce moment gênant où...Lire la suite
Comme vous le savez les artistes sont bohèmes, les médecins sont multimillionnaires, les garagistes sont des escrocs et...Lire la suite
Experts du SEO ( Search Engine Optimization ), vous avez sûrement déjà croisé cette curieuse espèce de client. Vous...Lire la suite

The Must Read List