Comment faire une petite sieste pépère au bureau ?

Comment faire une petite sieste pépère au bureau ?

Temps de lecture: 
4

Un travailleur sur cinq aurait tendance à piquer du nez après le déjeuner. Un fléau dont les chefs de projets, au vu de leurs responsabilités, ne sont pas exempts. Bien souvent mal considérée dans notre pays, car perçue comme non professionnelle, la sieste procure pourtant de nombreux bienfaits, pour la santé comme pour le travail. Alors, comment encourager la sieste sur son lieu de travail sans passer pour un branleur ? 

Devenez le porte-parole de la pause dodo

Vous êtes convaincus que la sieste est un besoin vital dont toute entreprise devrait se préoccuper ? Faites-vous le porte-parole de cette noble cause. Pour cela, prônez les bénéfices de la sieste à vos collègues – vos futurs alliés, puis à votre hiérarchie – votre futur challenge.

Vos arguments ? La fatigue est souvent présente après le déjeuner de midi, moment où l’énergie est au plus bas. Faire une courte sieste serait donc un besoin physiologique. Elle permettrait de pallier cette baisse d’énergie et favoriser la productivité, le moral et l’efficacité des équipes. Sans compter qu’il instaurerait une meilleure ambiance entre les collaborateurs ! Une pause qui n’a pas besoin d’être longue, puisque 10 à 20 minutes suffisent pour recharger les batteries ! Insistez bien là-dessus : 10 minutes, ce n’est pas non plus la mer à boire, et nos voisins européens l’ont déjà compris !

Et pour les plus téméraires, souvenez-vous que l’union fait la force ! Mobilisez-vous : incitez tous les siesteurs de l’entreprise à signer une pétition pour faire inscrire le droit à la sieste dans le règlement intérieur !

Déjouez les réticences de votre boss

Votre patron, qui ne raisonne qu’en termes de chiffres et de rentabilité, voit d’un mauvais œil votre nouveau cheval de bataille ? Répliquez-lui que la pause-dodo entraînerait une augmentation de 35% de la productivité des équipes ! Oui Monsieur ! Si vous êtes motivé, calculez vous-même la hausse de ROI que chaque minute de sieste apportera à l’entreprise (pour le calcul, on vous fait confiance).

Normalement à ce stade, votre boss vous félicite chaleureusement pour votre esprit d’initiative et vous élève au rang de salarié de l’année car vous avez sauvé le chiffre de la boîte. Malheureusement certains chefs sont plus ingrats. L’aspect logistique de la chose le chiffonne ? Démontrez vos capacités d’organisation et de créativité en proposant d’utiliser une salle libre ou une salle de réunion à cet effet, quelques canapés, et un « planning de sieste ». En plus ça ne coûte (presque) rien ! Vous prouvez par la même occasion qu’un bon chef de projet prend en compte la notion de coût dans toute proposition… Soit un bon point pour vous ! Votre boss vous verra certes comme un relou, mais un relou efficient !

Soyez imaginatif !

Si malgré votre opiniâtreté, vos efforts n’ont pas fait mouche, il ne vous reste plus qu’à vous organiser en solo pour siester au calme. Profitez de la pause de midi pour vous isoler. Pour ce faire, repérez un territoire tranquille : une salle de réunion inutilisée, votre voiture, un banc public dans un parc, un bar à sieste… Cela dit, on vous déconseille les toilettes, un peu de dignité quand même !

D’autre part, équipez-vous ! Tout bon siesteur qui se respecte se doit d’être muni d’un oreiller ou une veste moelleuse pour reposer sa tête, d’un plaid ou d’un gilet pour ne pas avoir froid, d’un réveil ou d’une alarme sur son téléphone … Vous voilà fin prêt pour un petit dodo bien mérité !

Mais sérieusement…

Bon, attention tout de même avec la sieste, allez-y mollo ! Veillez à ne pas piquer un somme sur votre temps de travail mais bien sur vos temps de pause, sinon vous pourriez vous exposer à des sanctions ! Mais rassurez-vous, selon une étude, 64% des dirigeants sont favorables à une micro-sieste au travail. Ça vaut le coup d’ouvrir le débat non ?

D'AUTRES ARTICLES TROP COOL !

Comme vous le savez les artistes sont bohèmes, les médecins sont multimillionnaires, les garagistes sont des escrocs et...Lire la suite
Si votre cœur de métier concerne le marketing ou le digital, vous avez très probablement déjà vécu ce moment gênant où...Lire la suite
Experts du SEO ( Search Engine Optimization ), vous avez sûrement déjà croisé cette curieuse espèce de client. Vous...Lire la suite

The Must Read List