Hébergement : quel impact sur le SEO de mon Wordpress ?

Hébergement : quel impact sur le SEO de mon Wordpress ?

Temps de lecture: 
4

Vous avez certainement entendu la blague : le meilleur endroit pour cacher un cadavre est la deuxième page de Google. Cette vanne a du sens quand on sait qu'un bon contenu et de bons visuels ne suffisent malheureusement pas à donner à votre site WordPress la visibilité qu'il mérite. C'est là qu'un autre facteur déterminant entre en jeu : le référencement. Ce dernier est une « science » à part entière qui prend en considération divers facteurs, dont l'hébergement fait partie. D'ailleurs, dans ce billet, nous vous expliquons comment le choix d'un hébergeur peut avoir un impact sur le référencement de votre site.

#1 Temps d'arrêt du serveur

C'est le premier test qui confirme (ou pas !) que votre choix d’hébergeur est le bon. Si le serveur d’un site s'arrête fréquemment, c'est parce que l’hébergeur n'est pas du tout fiable. Mais comment cela peut-il affecter le référencement ? La réponse est très simple. Tout d'abord, un site web en panne disparaît du radar des moteurs de recherche. De plus, lorsque ces derniers reçoivent une requête qui pointe directement vers lui, ils ne le trouveront pas, ce qui aura un impact négatif sur son classement. Ce n’est pas tout. L'autorité de ce site sera également ternie, à cause du taux de rebond qui sera plus conséquent. Pour éviter tout cela, il est donc important d'opter pour le meilleur hébergeur disponible, même s’il vous coûte quelques euros en plus.

#2 Temps de chargement des pages

Les carences d’un hébergeur peuvent également impacter le temps de chargement d’un site web et donc ses performances globales. En effet, si celui-ci prend plus de deux secondes à charger, les internautes passeront directement à autre chose. Résultat des courses, un taux de rebond élevé, et donc un déclassement dans les moteurs de recherche. Bien entendu,  qui dit mauvais classement dans les SERP, dit trafic et taux de conversions moins élevés. Pour mesurer le temps de chargement des pages web, il est possible de s’appuyer sur des outils comme :

  • Google Page Speed Tool;
  • GT Metrix;
  • Pingdom.

#3 Shared Hosting

Le prix de l'hébergement partagé (Shared Hosting) semble toujours attrayant, mais nous ne le dirons jamais assez : quand ce n’est pas cher, c’est qu’il y a une raison. Les choses bon marché cachent souvent des déficiences qu'il vaudrait mieux éviter. De plus, Google a compris que ce type d'hébergement transige sur la qualité, et le considère comme contrevenant à son éthique de référencement. Cela est tout à fait compréhensible car un site hébergé chez un hébergeur mutualisé peut se retrouver sur le même serveur qu'un site spammeur, pour ne citer que ce seul exemple ! Et comme tous ce qui se ressemble s’assemble (comme dit l’adage), l'autorité de ce dernier en prendra un coup. Les hébergeurs mutualisés se « distinguent » également par une insécurité qui peut entraîner des pertes de données ou fragiliser un site.

#4 Hébergeur local

La localisation d'un hébergement a également un impact sur le référencement d'un site. Plus le serveur sur lequel est hébergé un site est proche de sa cible, plus celle-ci sera redirigée vers lui. Par exemple, un site E-commerce basé en France, ciblant un public français et hébergé chez un hébergeur local, a plus de chance d'obtenir un bon référencement en France. Le principe est clair, chaque site possède une adresse IP. Celle-ci est automatiquement rattachée à la localisation géographique du site. Même Google préfère généralement mettre un internaute en contact avec des sites locaux qui répondent à sa requête. C'est tout l'impact positif que représente le recours à un hébergeur local.

D'AUTRES ARTICLES TROP COOL !

-

The Must Read List