Oui je suis ronchon et alors ?

Oui je suis ronchon et alors ?

Temps de lecture: 
4

Selon une étude allemande, râler serait bon pour la santé et permettrait même de gagner en espérance de vie. Une bonne nouvelle pour tous les Français ! Mais blague à part, ronchonner de temps en temps serait aussi productif en entreprise. 

Être ronchon, c’est être authentique

Les mouvements de développement personnel actuels prônent la positive attitude à toute épreuve. Avec pour effet délétère, le fait d’être toujours dans le contrôle de soi et de ne jamais exprimer sincèrement ses émotions. C’est pourquoi ronchonner peut être positif ! Râler un bon coup permet de retirer son masque de positivité et se montrer tel que l’on est vraiment. Un humain, avec ses états d’âme. Ce qui pourrait sembler à première vue négatif est en fait un moyen d’être un peu authentique dans un monde biberonné à la pensée positive. 

Être ronchon, c’est s’imposer

À ce moment précis, vous êtes saoulé parce que le client vous demande une version 28 de ce projet et franchement, vous n’avez pas envie de rigoler. Rechigner un peu, c’est aussi s’imposer quand on vous faire une demande absurde, inutile, ou redondante. Si celle-ci vous impose de faire une nocturne de plus et que vous n’en avez pas envie, ronchonnez un coup. Vous n’êtes pas non plus corvéable à merci.

Être ronchon, c’est apprendre à dire non

Être ronchon c’est aussi apprendre à dire non. Non parce qu’on ne vous respecte pas, parce que vous n’avez pas que cela à faire que de satisfaire des caprices d’un client à qui vous avez accordé un énorme geste commercial et qui continue de vous en demander toujours plus comme si votre temps était une ressource inépuisable.

Être ronchon, c’est parfois inévitable

Nous avons tous des jours avec et des jours sans. Sans faire pour autant peser vos soucis personnels sur votre entourage, vous avez parfaitement le droit de ne pas souhaiter vous épancher et d’avoir besoin de vous isoler. Il n’y a aucun mal à cela ! 

Même si vous êtes d’habitude une personne sympathique et cordiale, vous pouvez aussi avoir besoin de calme pour vous concentrer. Vous avez le droit de vous montrer sous un jour plus réservé pour vous consacrer à une mission importante ou difficile. Sachez marquer vos limites : vous n’êtes pas non plus sollicitable n’importe quand, n’importe comment.

Le must : savoir gérer ses émotions

Mais que ce soit bien clair : vos râleries doivent malgré tout rester exceptionnelles ! Ne faites pas subir quotidiennement vos sautes d’humeur à votre entourage professionnel. Si vous exprimez constamment votre mécontentement, vos collègues vont vous considérer comme une personne « à prendre avec des pincettes », voire lunatique. Si vous ne voulez pas être mis à l’écart de vos collègues, apprenez à maîtriser vos émotions et à savoir les utiliser à bon escient. Vous observerez alors une nette amélioration dans vos relations interpersonnelles. Et vous en tirerez une plus grande satisfaction que de subir et faire subir vos humeurs. Ronchon un jour, oui ! Ronchon toujours, non !

D'AUTRES ARTICLES TROP COOL !

Si votre cœur de métier concerne le marketing ou le digital, vous avez très probablement déjà vécu ce moment gênant où...Lire la suite
Experts du SEO ( Search Engine Optimization ), vous avez sûrement déjà croisé cette curieuse espèce de client. Vous...Lire la suite
Comme vous le savez les artistes sont bohèmes, les médecins sont multimillionnaires, les garagistes sont des escrocs et...Lire la suite

The Must Read List